Le design biophilique intègre notre appétence innée pour la vie et la nature dans la conception de l’aménagement des espaces intérieurs.

Nous ne sommes pas faits pour évoluer dans des espaces clos et privés d’éléments naturels. Ce type d’environnement intérieur génère du stress et bride notre concentration, notre créativité et notre motivation.

Cependant, ces espaces ont de plus en plus vocation à se végétaliser, à se rapprocher du vivant et à devenir des espaces qui nous reconnectent à notre environnement primaire : la nature.

Cette approche s’illustre par une formule un peu triviale : les futurs espaces intérieurs – comme extérieurs – seront biophiliques, ou ne seront pas.

Comment optimiser les espaces intérieurs grâce au design biophilique ? Comment en faire des lieux qui vous offrent bienfaits et expériences sensorielles ?

Nous vous présentons ici 5 façons d’améliorer les espaces intérieurs.

1- Végétaliser les espaces intérieurs

C’est le premier aspect qui vient à l’esprit lorsque l’on parle de conception biophilique.

La végétalisation des espaces – intérieurs comme extérieurs – peut revêtir de nombreuses formes.

Des simples petits pots de fleurs ou plantes à poser sur son bureau en passant par les atriums fleuris jusqu’aux aux murs végétaux, le design biophilique intègre la nature et le vivant partout où vous le désirez.

Les études montrent à quel point le contact de la nature est important et bénéfique pour les êtres humains : croissance du sentiment de bien-être, diminution des migraines et de la fatigue …

Tout le monde aime les plantes et les fleurs, alors n’hésitez pas à laisser la nature investir vos espaces intérieurs 😉

2 – Et la lumière fût !

L’aspect lumineux d’un espace intérieur ne doit pas être négligé pour plusieurs raisons : régulation du stress, hausse des performance et de la créativité1

La lumière fait partie de notre “rythme” et les différentes intensités lumineuses de la journée ont pour fonction de réguler notre horloge interne.

Il convient de maximiser les entrées de lumière naturelle dans les espaces de travail, par de grandes fenêtre, des baies vitrées ou pour les plus ambitieux… des puits de lumière !

Impossible  d’alimenter vos espaces avec de la lumière naturelle ? Optez pour des éclairages évolutifs qui suivent l’intensité de la lumière du soleil au cours de la journée,

La lumière joue également sur le confort visuel et permet de réduire la fatigue oculaire et les maux de tête que peuvent générer des éclairages trop faibles ou trop forts.

3 – Chatouillez les sens !

Si les plantes et la lumière naturelle mobilisent majoritairement notre vue, les bienfaits du design biophilique sont encore plus marqués lorsque la conception des espaces mobilise tous les sens : odorat, ouïe, toucher, goût et vue.

Si vous avez la chance de pouvoir sentir le parfum des plantes ou des aromates, le résultat bénéfique n’en sera qu’accru.

Et si ce n’est pas le cas, vous pouvez installer des diffuseurs d’odeurs discrets pour plonger vos espaces dans la douceur d’une effluve de forêt ou de jardin botanique.

De la même manière, vous pouvez solliciter leur ouïe en créant des ambiances sonores artificielles ou naturelles.

4 – Tous à l’eau !

Si ses bienfaits sur le corps – comme boisson – ne sont plus à prouver, l’eau véhicule d’autres bienfaits, notamment grâce à son bruit apaisant.

Laissez vous caresser les oreilles par l’agréable clapotis d’une fontaine d’intérieur

Selon les chercheurs, le bruit de l’eau stimulerait notre production d’endorphine et aiderait à réduire la sensation de douleur de 30%.

De la même manière, c’est un excellent allié pour combattre l’anxiété et les idées noires !

Eh oui, si l’eau seule est porteuse de de nombreux bienfaits, les êtres qui y vivent aussi !

5 – Les meilleurs amis de… la performance !

Vous avez tous en tête l’image de l’écrivain plongé dans une pièces tamisée, son bureau couvert de feuilles raturées, et dans un coin, son chat dormant tranquillement.

Eh bien reproduire cette image en open-space est loin d’être absurde !

Les spécialistes s’accordent sur les vertus apaisantes et anti-stress de la compagnie des animaux. Celle-ci accroît même les performances !

« En période de stress au travail et en ville, les aquariums peuvent offrir une oasis de calme et de détente »

Des scientifiques de la National Marine Aquarium ont démontré que 10 minutes passées devant un aquarium réduisent la fréquence cardiaque et augmentent la sensation de bien-être et de tranquillité.

Selon Philippe de Wailly, auteur de “Ces animaux qui nous guérissent”, la contemplation d’un poisson rouge – ou d’un guppy ! – serait un excellent moyen de faire baisser la tension artérielle.

Le Baromate AURA se présente comme une étagère qui rassemble potagers et aquariums fonctionnant en symbiose de manière écosystémique et autonome.

Dans les aquariums vivent des poissons, dans les potagers poussent des herbes, des aromates, des fruits et légumes prêts à consommer.

Et comme vous l’avez compris, notre Baromate allie les méthodes listées ci-dessus et éveille vos sens, voyez plutôt… ⤵

Le Baromate AURA vous offre donc une expérience sensorielle complète en occupant moins de 2m2 de votre espace intérieur 😉

 

1.Kaplan, Rachel (1993). « The role of nature in the context of the workplace ». Landscape and urban planning. 26 (1): 193–201

Categories: Design biophilique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts

Design biophilique

Green street art : art, nature et ville

Le Green Street Art est une branche du Street Art (art urbain)dans laquelle les artistes font cohabiter art urbain et éléments naturels. Rendez-vous en fin d’article pour une illustration en vidéo ! Mais d’abord, pourquoi Read more…

Design biophilique

Apprendre de et dans la nature : c’est possible avec le design biophilique

Suite et fin de notre série d’études de cas autour du design biophilique. La biophilie, c’est le fait d’aimer le vivant, animal et végétal. Le design biophilique intègre notre appétence innée pour la vie et Read more…

Design biophilique

Des poissons, des plantes et des humains pour le futur de l’agriculture ?

“Aquaponie”, qu’est-ce que ce mot vous évoque ? Non, il ne s’agit pas de poney nageant dans une piscine ! Malgré des apparences trompeuses, la formule ne tire pas ses racines des langues grecques ou Read more…

%d blogueurs aiment cette page :