Du latin naturia signifiant  « ce qui existe depuis la naissance », la Nature renvoie à ce qui existe dans son état natif, ce qui n’a pas été modifié ou transformé depuis sa naissance.

Chez Aura, on pense aussi que la Nature doit aussi, être présente dès la conception de l’entreprise : c’est la conception biophilique. Les géants Amazon, Adobe ou encore Apple l’ont compris : aussi étonnant que cela puisse paraître, la bonne santé économique d’un espace dépend de sa conception biophilique !

Aussi, allons nous parler ici de bien-être et de ROI.

La Nature positive pour les hommes…

L’agréable verdure des plantes, le réconfortant clapotis de l’eau, les couleurs des fleurs et des fruits, leur délicat parfum… L’apaisant va-et-vient des poissons… Difficile d’ignorer les effets positifs de la Nature !  

Non, vous n’êtes pas en vacances en bord de mer, mais dans un espace professionnel ! (En tout cas, c’est ce que permet le Baromate AURA 😉 )

Si un tel espace fait le choix d’intégrer des installations dédiées à la Nature, ce n’est pas – que – pour l’amour d’elle. Vous l’ignoriez peut-être, mais c’est depuis quelques années prouvé : la conception biophilique, c’est bon pour les affaires !

L’espace dans lequel se trouve l’entreprise l’affecte. Cet espace est celui dans lequel sont générés revenus et chiffre d’affaire. Il est le point de rencontre des collaborateurs et reflète l’image de sa marque. Son agencement influence considérablement le bien-être – et donc – la productivité de ceux qui y travaillent.

De façon générale, les recherches psychologie et des neurosciences1  prouvent que l’introduction l’intégration de la nature et des éléments naturels dans l’environnement réduisent le stress, améliorent les fonctions cognitives et la créativité, préviennent les maladies et accélèrent la guérison2 .

Les études menées par le Dr Tove Fjeld de la faculté d’agronomie d’Oslo3  étudient l’impact positif des plantes sur la santé depuis 1996. Il explique dans son étude que les entreprises les plus astucieuses protègent leur plus grand atout – leur équipe – en mettant à leur disposition un environnement de travail qui accroît leur bien être, stimule leur productivité et réduit l’absentéisme du au stress.

Sa dernière publication4  établit d’ailleurs que la présence de plantes sur le lieu de travail réduisait les maux de tête de 19 %, la sensation de fatigue de 30%, et de 37% la toux.Une étude menée par le Indoor Garden Design et l’Université d’Exeter, démontre quant à elle que les plantes d’intérieur en entreprise augmentent la productivité de 38% et le bien-être de 47%.

Une pause de 40 secondes pour voir le vert de la nature – sur un mur vivant intérieur par exemple – améliore la capacité de concentration de six pour cent5 .

Parler Nature, Ok, mais parlons chiffres. Les entreprises sont en effet intéressées par le « ROI », l’indicateur qui permet d’évaluer le gain par rapport à l’argent investi.

… comme pour les affaires !

Là aussi, les apports d’une conception biophilique des espaces de travail sont autant qualitatifs que quantitatifs.

C’est le rendement observé par la très sérieuse California Energy Commission6  après que l’espace de travail du centre d’appels du district de Sacramento Municipal, fut repensé de façon à ce que ses occupants aient les arbres dans leur vision périphérique. Cet investissement de 1000 $ a permis d’augmenter le nombre d’appels par collaborateur de 6%. Ce même investissement a permis un retour sur investissement de 2990 $ par collaborateur.Les travaux de l’Université de Cardiff7  ont étudié l’effet des plantes vertes dans 3 bureaux différents (un témoin, deux expérimentaux), aux Pays-Bas et au Royaume-Uni, au cours de plusieurs mois.

L’étude conclut entre autres choses en 2014 qu’il suffisait « d’enrichir un bureau jusque-là spartiate, avec des plantes pour accroître la productivité de 15% ».Qui a dit que les banques se devaient d’être des lieux d’un sérieux austère ? La banque Hollandaise ING décide en 1978 de construire son nouveau siège avec une approche biophilique et de bien-être.

Les gains de productivité ont dépassé les attentes : l’absentéisme a diminué de 15% ! Ils ont également économisé 2,6 millions de dollars par an (économie d’énergie et de prise en charge des employés).La conception biophilique de l’espace de travail s’inscrit donc aussi dans sa logique économique.

1 Green office environments linked with higher cognitive function scores, Harvard T.H. Chan School of Public Health, 26 octobre 2015
2 “14 Patterns of Biophilic Design: Improving Health & Well-Being in the Built Environment “ Terrapin Bright Green, 2014
3 Do plants in offices have a positive effect on health? – Lecture notes from the catalogue of the Symposium ‘plants for people’, Novembre 1996, Dresde
4 Tove Fjeld, The effect of plants and artificial day-light on the well-being and health of office workers, school children and health care personal, 2002
5 Adi Ignatius, Design as strategy, The Harvard Business Review, pp.32–33, Septembre 2015
6 Offices, Windows and Daylight: Call Center Worker Performance, California Energy Commission, 2003
7 The Relative Benefits of Green Versus Lean Office Space: Three Field Experiments, Marlon Nieuwenhuis, Craig Knight, Tom Postmes, S. Alexander Haslam, Juillet 2014

Categories: Design biophilique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts

Design biophilique

5 façons d’améliorer les espaces intérieurs grâce au design biophilique

Le design biophilique intègre notre appétence innée pour la vie et la nature dans la conception de l’aménagement des espaces intérieurs. Nous ne sommes pas faits pour évoluer dans des espaces clos et privés d’éléments Read more…

Design biophilique

Green street art : art, nature et ville

Le Green Street Art est une branche du Street Art (art urbain)dans laquelle les artistes font cohabiter art urbain et éléments naturels. Rendez-vous en fin d’article pour une illustration en vidéo ! Mais d’abord, pourquoi Read more…

Design biophilique

Apprendre de et dans la nature : c’est possible avec le design biophilique

Suite et fin de notre série d’études de cas autour du design biophilique. La biophilie, c’est le fait d’aimer le vivant, animal et végétal. Le design biophilique intègre notre appétence innée pour la vie et Read more…

%d blogueurs aiment cette page :